Quelques chiffres sur le marché du logement neuf en Ile de France

ADIL CHIFFRES LOGEMENTS NEUFS

Au troisième trimestre 2016, l’immobilier résidentiel neuf en Ile-de-France connaît un regain d’activité dans une conjoncture favorable, alimentée par le PTZ pour les primo-accédants et plus largement grâce aux taux d’intérêts encore très attractifs et une confiance retrouvée.

Dans ce contexte, le volume de ventes a plus que doublé (+114%) entre les troisièmes trimestres 2015 et 2016 pour un bilan de 5 837 transactions conclues.

Avec 6 118 unités introduites sur le marché de juillet à septembre 2016, les commercialisations sont également en hausse, de l’ordre de +49% sur un an.

L’offre s’élève quant à elle à 18 311 logements neufs disponibles, soit une très légère diminution sur un an (-1%).

Enfin, les prix sont globalement stables, tant par rapport au trimestre précédent qu’à l’année passée à la même période, même si les évolutions diffèrent selon les départements.

 

Hormis Paris (-31,9%, pour 111 ventes), tous les départements présentent un niveau de transactions supérieur à celui observé un an plus tôt.

En revanche, compte-tenu d’un 2ème trimestre 2016 particulièrement dynamique, seules les ventes du Val-de-Marne (983 au total) sont en hausse trimestrielle (+13,1%).

Plus largement, les ventes en Ile-de-France diminuent de -14% sur un trimestre.

En volume, la Petite Couronne (hors Paris) concentre 54% des transactions de la région, le département des Hauts-de-Seine en tête avec 1 299 ventes sur son territoire (soit 22% du total francilien), suivi par le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis (889 unités).

En Grande Couronne, la Seine-et-Marne (727 ventes) a attiré le plus d’acheteurs.

Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d’Information de la Région Ile-de-France

Réalisé par l'Observatoire du Logement Neuf des ADIL IDF